La mairie des Carroz relance le projet de golf.


Ecologie / vendredi, mai 24th, 2019

Malgré un rejet par la population en 2003 et en 2018 d’un projet golf, la mairie des Carroz relance le projet de Golf sur le site de la pierre à laya.

A la fin du mois d’avril, elle a sorti un hors série du journal municipal consacré au sujet et un dossier de plus de 700 pages est consultable sur son site.

La commune précise qu’ « un registre est ouvert à cet effet sur lequel toutes les personnes intéressées pourront consigner leurs observations en mairie ».

La mairie d’Araches-La Frasse se place là dans le rôle de serviteur de la bourgeoisie, dans un mépris scandaleux des requêtes de la population.

Qui souhaite venir jouer au golf dans la station des Carroz si ce n’est des gens appartenant aux couches aisées du pays, peu attirés par une « simple » randonnée en pleine nature ?

En effet, la population a donné son avis en juillet 2018 avec 1 740 signatures pour une pétition opposée au projet.  Elle en affiche aujourd’hui plus de 3 900 !

Notre article de juillet 2018 analysait les éléments d’un projet qui relève clairement d’un écocide. La population locale n’est d’ailleurs pas dupe et elle maintient une opposition dans une démarche écologique populaire.

Voici la liste des arguments élaborés par l’opposition à ce projet délétère (document disponible dans la pétition) :

• Il y a déjà un golf sur la commune, déficitaire comme nombre de golfs

• Un projet identique a déjà été rejeté par la population en 2003, et encore il y a seulement 8 mois, en 2018.

• La majorité de la population s’y oppose : 95 % des chasseurs, 3000 signatures (papier + Internet) à la pétition contre le golf, pour un village de 1900 habitants.

Le site de la pierre à laya.

• 46 ha des communaux sont concernés : ce bien commun dont l’usage est gratuit est l’unique espace naturel proche du centre qu’il nous reste.

• La faune mise en péril : 13,5 ha de forêt détruits. Plus de sous-bois et plus de corridors écologiques permettant à la faune de passer d’un massif à l’autre.

• La Flore sera aussi en péril : près de 400 espèces répertoriées, dont certaines rares sont menacées.

• Un golf polluant : alors qu’on nous parle d’un « green écologique », ce sera en réalité 4 000 m² de surface synthétique qu’il faudra désinfecter pour éviter la prolifération de bactéries et rincer. Or nous connaissons
de plus en plus souvent des périodes d’alerte sécheresse !

• Ce projet n’apporte rien de novateur. Ski de fond, raquettes, marche à pied, VTT et balades à cheval sont d’ores-et-déjà possibles.

• Un danger important pour les promeneurs et les cavaliers : dans le nouveau dossier UTN, il n’y a plus de clôtures de protection, les dispositions prises étant illusoires. Quelle innovation ! Il s’agirait du premier golf au monde où tout le monde peut se promener librement : hommes, chevaux et abeilles… On nous vend du rêve, mais la cohabitation prévue des promeneurs et des golfeurs est totalement irréaliste concernant la sécurité de tous.

• Encore un bétonnage de la montagne : 5 700 m² de constructions neuves formeront un hameau avec un hôtel. Un hôtel qui est au fil du dossier UTN, hôtel ou complexe hôtelier, ce qui n’est pas la même chose.

• Un projet très onéreux pour la Commune : 5 500 000 euros hors exploitation. L’entretien du golf de Flaine coûte environ 100 000 € chaque année et nous sommes très pessimistes sur le bilan d’exploitation du
golf projeté.

• L’appauvrissement de la Commune qui vend encore une fois son foncier. Ce « nouveau » projet de golf, présente des conséquences irréversibles pour la Commune !

Le sacrifice du patrimoine communal, pour un projet irréaliste, va à l’encontre de l’une des missions fondamentales de la Municipalité : la pérennisation des biens communs et leur transmission aux
générations futures.

Si
Signez la pétition : cliquez sur l’image !

2 réponses à « La mairie des Carroz relance le projet de golf. »

  1. Bonjour,
    Propriétaire aux Carroz, nous sommes très fermement opposés au projet de Golf, et nous sommes d’ailleurs aller l’exprimer en mairie, lors du projet rejeté en 2018.
    Malheureusement, nous constatons que le maire a une idée très particulière de la démocratie…
    Le bétonnage des Carroz nous préoccupe réellement, nous qui sommes attachés à ce village depuis plus de trente ans.
    Votre article remonte à mai 2019, et n’étant pas sur place (ni très adapte des réseaux sociaux), nous ne savons pas ce qu’il en est aujourd’hui. Pouvez-vous nous dire ce qu’il en est et nous adresser désormais vos publications à l’adresse de messagerie ci-dessous ?
    Merci d’avance,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.