Appel à protéger les bouquetins du Bargy


Ecologie / mardi, octobre 22nd, 2019

Des militants de protection des bouquetins sont mobilisés depuis quelques années dans le massif du Bargy. Leur activité se concentre sur le suivi de la gestion de l’État des troupeaux de bouquetins impactées en (petit nombre) par la maladie dite de la brucellose. Ils s’opposent aussi sur le terrain aux tirs de l’État qui sont surtout là pour protéger les intérêts des producteurs de Reblochon.

Voici leur communiqué à propos d’une nouvelle consultation publique quant à des nouvelles autorisations de tirs :

«

L’année dernière, vous étiez nombreux à participer à la consultation publique concernant l’abattage des bouquetins sur le massif du Bargy en Haute-Savoie. Cette forte mobilisation avait mis une pression au Préfet qui ne s’était pas positionné sur 120 tirs comme il le pouvait mais seulement sur 20.

Malheureusement, la présence physique ensuite sur le massif pour contrôler voir empêcher l’abattage indiscriminé des bouquetins a été minimale, faute de militants suffisants.

>> Voir aussi : Avec les défenseurs des bouquetins : le sens de l’engagement

Cette présence minimale sur le terrain (avec le soutien d’associations locales et nationales) a permis qu’aucun bouquetin ne soit touché le printemps dernier mais cela n’est pas suffisant pour que la Préfecture abandonne définitivement ce projet.

Une nouvelle consultation publique est ouverte entre le 18 octobre et le 7 novembre inclus et il est important de se positionner afin d’empêcher la capture et l’euthanasie d’animaux potentiellement sains !

Vous pouvez vous exprimer en envoyant un mail à l’adresse suivante : ddt-consultations-publiques@haute-savoie.gouv.fr après avoir pris connaissance des divers documents officiels.

Nous dénonçons de la manière la plus ferme ce nouveau projet pour différentes raisons que vous pouvez reprendre dans votre argumentaire lors de votre participation à cette consultation publique :

    • Il est souhaitable que les animaux sains soient préservés
    • Le risque infectieux sur le massif est très faible et la maladie n’est pas suffisamment dangereuse et transmissible à l’homme pour justifier l’abattage d’animaux
    • Plusieurs vétérinaires, infirmières vétérinaires ou épidémiologistes n’approuvent pas la démarche scientifique du projet comme indiqué sur les dernières consultations publiques. Le risque de contagion étant extrêmement faible. Une simple séparation des troupeaux domestiques suffirait à supprimer le risque de contagion aux humains
    • La campagne de tir peut risquer d’aggraver l’ampleur de l’épizootie, par dispersion des animaux et contaminations des autres massifs
    • Un tel projet pourrait avoir de réels impacts sur le boycott de la destination touristique ou de la consommation du reblochon local
    • Les consultations publiques antérieures ont toutes été largement CONTRE l’abattage des bouquetins. Nous rappelons que lors de la dernière consultation publique, 1762 observations ont été formulées et que 99,7% d’entre elles étaient défavorables au projet d’abattage

La préfecture semble vouloir continuer de contenter les agriculteurs et les firmes de Reblochon au détriment de la faune sauvage. La vie animale n’est pas une variable d’ajustement !

>> Voir aussi : le rôle des producteurs de Reblochon dans l’abattage des bouquetins

Merci à tous de participer dans un premier temps à cette consultation publique. Vous pouvez déjà prendre contact avec l’équipe de militants présente chaque année sur le massif du Bargy à l’adresse suivante : bargy74@protonmail.com

»

Une réponse à « Appel à protéger les bouquetins du Bargy »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.