Le club-jeune à la SPA Cluses, une initiative positive


Ecologie, Vie quotidienne / vendredi, novembre 29th, 2019

Pour qui se soucie des animaux dans la vallée de l’Arve, le refuge de la SPA de Cluses, rue de la Garette, est un lieu incontournable.

Les bâtiments flambant neuf ouvert en 2019 offre au animaux un lieu agréable et aménagé pour leur besoins, avec même une pelouse pour se dégourdir les pattes.

Ce refuge a même été élu meilleur lieu d’accueil de la SPA et, grâce aux nombreux bénévoles, le refuge aide plusieurs centaines d’animaux par an.

Depuis 70 ans, la SPA nationale organise un « club jeune » pour sensibiliser les adolescents au bien-être des animaux, à leurs besoins, à leur importance et leur place dans la famille.

Cette année la SPA de Cluses met elle aussi en place son « Club Jeune » ouvert aux personnes de 11 à 17 ans.

Lors de la réunion d’information et d’inscription , ce ne sont pas moins de 40 jeunes qui sont venu pour le refuge de Cluses pour seulement une quinzaine de places.

À ce titre, il faut souligner que ce sont principalement des jeunes femmes qui participent au « Club Jeune » , y compris dans le groupe des 11-14 ans où il y a autant de garçons que de filles.

Cela montre qu’une sensibilité aux conditions de vie des animaux et du vivant en général se développe au sein de la jeunesse, dépassant les stéréotypes du « truc de bonne femme ».

Les activités du « club jeune » sont ainsi tournées vers la compréhension des animaux pour mieux les aider.

Cela peut être vaste. En effet si la compréhension des comportements des chiens et des chats fait partie des activités, il est aussi prévu de fabriquer une cabane à hérisson, cette espèce menacée par les pesticides, l’entretien exagéré des jardins et l’étalement urbain. En 20 ans, la population de hérisson a été divisée de plus de la moitié.

Il est également envisagé de construire des mangeoires et des nichoirs pour les oiseaux, des hôtels à insectes,  espèces connaissant elles-aussi une chute drastique de leur population. A terme, ces aménagements destinés à aider les animaux seront implantés dans des espaces sauvages.

Aidons « Chance » ! Chat affecté par le sida en SOS adoption.

Cette initiative tournée vers la défense du vivant par la jeunesse est extrêmement précieuse. Loin des discours morbides et nihilistes, elle est une démarche concrète émancipatrice qui ne peut qu’élever la conscience de la jeunesse. 

Alors que nous constatons la destruction généralisée de la biosphère, voir la jeunesse locale s’investir concrètement dans une cause en défense des êtres vivants est très encourageant.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’une partie des masses populaires joue son rôle historique face à l’écocide. Petit à petit, elles s’organisent pour protéger le vivant sans égard à ce qu’il nous apporte en tant qu’humain.

Tout démarche écologiste authentique doit saisir qu’il faut toujours plus élever le niveau de connaissance et de combativité par différents moyens, même si cela peut paraître long, fastidieux, et minime par rapport à la dévastation générale.

Les nouvelles générations souhaitent agir dans leur quotidien, comprendre les choses pour les changer. Or, comprendre le monde, concrètement et localement, est la première des conditions pour pouvoir le transformer.

Ce sont de tels jalons culturels ancrés fermement dans la conscience de la jeunesse qui pavent la voie à la grande révolution qui s’annonce.

Une réponse à « Le club-jeune à la SPA Cluses, une initiative positive »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.