Ecollages : interview de jeunes engagés pour l’écologie à Cluses


Ecologie, Vie quotidienne / vendredi, février 7th, 2020

1./ Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nous sommes des jeunes de 14 ans à 16 ans habitant à cluses. Nous voulons faire bouger les choses autant du côté politique que citoyen.

Nous voulons faire comprendre que la jeune génération a conscience des problèmes écologiques et sont prêts à faire bouger les choses. Nous effectuons des collages pour l’écologie (slogans) le soir, à l’aide de feuilles et de colle à tapisserie dans les rues.

2./ Quel est le but de votre démarche ?

Le but est de sensibiliser la population aux problèmes écologiques en les confrontant à la réalité. De plus, nous aimerions que la commune prenne des décisions concrètes pour l’environnement.

3./ Quel a été le déclic pour vous lancer ?

Nous avons vu que des collages contre les « féminicides » s’effectuaient de plus en plus dans les grandes villes. Nous avons trouvé que c’était une chose simple à réaliser mais qui était voyant (autant par la mairie que par les habitants de la vallée de l’arve). On a donc décidé de reprendre cette initiative pour l’écologie.

4./ Avez-vous d’autres engagements écologistes ?

À notre échelle, nous essayons de faire changer le mode de consommation de nos proches en leur proposant des alternatives (cup, cotons réutilisables, gourdes, pailles, consommation de viande…). Nous essayons nous même des réduire un maximum notre impact écologique (en marchant un maximum, en ne mangeant pas de viande, en utilisant le moins de plastique possible,…)

5./ Pourquoi avoir choisi « Instagram » comme support de votre communication ?

Nous utilisons Instagram car c’est un des réseaux les plus utilisés par les jeunes (personnes les plus concernés par la situation), de plus il est pratique pour partager nos actions à l’aide de photos.

6./ Quel est votre sentiment par rapport à la pollution dans la vallée ?

Nous sommes très impactés par la pollution et celle-ci nous préoccupe, le fait que personne ne bouge nous fait peur.

7./ Quel est l’état d’esprit de la jeunesse autour de vous par rapport à l’enjeu écologique ?

La plupart des gens sont dans le déni même si parfois, on rencontre des personnes qui se sentent concernées et impactées par la catastrophe écologique.

8./ Quel serait votre dernier mot pour attirer des jeunes à se lancer dans la bataille ?

Ne vous dites pas que les autres vont faire ce que vous pouvez faire pour changer les choses. Arrêtez de vous voiler la face et essayez de prendre des initiatives pour la planète.

2 réponses à « Ecollages : interview de jeunes engagés pour l’écologie à Cluses »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.