Confinement : 1 jour, 3 œuvres (jour 13)


Culture / dimanche, mars 29th, 2020

Après un tour par la Chine et l’Italie, un petit retour par la France s’impose. Voici donc notre « 1 jour, 3 oeuvres » pour notre pays en ce treizième jour de confinement contre le coronavirus covid-19.

En premier, voici un tableau qui rappelle l’histoire savoyarde, avec ce petit ramoneur rejoignant le Paris de la fin du XIXe siècle dont on perçoit la fumée des cheminées à arrière-plan. Cette émigration de travail visait à subvenir aux besoins personnels et de la famille restée au village. La noirceur du petit ramoneur tranche avec la blancheur de la neige, tout autant que sa fatigue s’oppose à la candeur de l’enfant joueur derrière lui.

Le petit ramoneur, Jean Ulysse-Roy (1891)

C’est l’occasion de retirer la poussière de certains livres qui servent en décoration mais doivent absolument être lus, c’est le cas de l’œuvre d’Honoré de Balzac. Ce grand écrivain français qui, bien que catholique conservateur, a su dépeindre les contradictions sociales de son époque avec un grand réalisme.

Eugénie Grandet, Honoré de Balzac

Eugénie Grandet est l’histoire d’une jeune fille issue de la bourgeoisie naissante, dans une famille feignant la misère. La fortune de la famille est pourtant connue et elle est donc très courtisée par les hommes de Saumur.

Lire l’oeuvre >> ici <<


Pour finir en musique, voici une artiste d’électro-pop à la française (bien que genevoise), un style qui évoque la sensibilité, la romance et la douceur aux quatre coins du monde.

Une réponse à « Confinement : 1 jour, 3 œuvres (jour 13) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.