Municipales : « Repensons Bonneville », une liste de Gauche !


Politique / lundi, mars 9th, 2020

Bonneville, ville de 12 608 habitants, est la sous-préfecture de Haute-Savoie. Elle forme un noeud stratégique entre le bassin Genevois et le haut de la vallée de l’Arve. Dimanche prochain, au premier tour de l’élection municipale, la ville pourra compter sur une proposition de Gauche. C’est une bonne nouvelle.

Portée par la médecin ophtalmologiste Marie-Christine Vinurel « Repensons Bonneville : verte, solidaire, démocratique » se veut une « liste d’union de sensibilités écologistes et de gauche », « pour une alternative de Gauche à Bonneville, citoyenne, durable et Démocratique ».

Voilà comment une présentation de l’axe politique :

« Notre vallée est saturée :

la qualité de l’air est déplorable, les voitures envahissent notre espace, les immeubles se construisent à un rythme effréné, les zones industrielles s’étendent de jour en jour.

Cette croissance déraisonnable sur l’espace fini de notre fond de vallée doit nous faire réfléchir : peut-on continuer ainsi ? Quelles sont les alternatives sachant que nous ne défendons pas un modèle de repli sur soi ?

Le raisonnable nous semble être d’arrêter de favoriser cette croissance sauvage (démographique, industrielle, commerciale) et de repenser un modèle de développement qui apporterait une meilleure qualité de vie pour tous.« 

Et d’ajouter en exergue du blog :

« Vous qui ne souhaitez pas vivre au quotidien selon les valeurs du tout marchand, vous qui pensez qu’il est temps de replacer l’humain et l’écologie au centre de la vie de notre cité, rejoignez-nous dans ce projet ouvert et solidaire« 

Emprise de la marchandise, isolement social et individualisme, nouveau mode de développement écologique, voilà les grands axes qui ressortent de cette liste. Ce sont là des contraintes pesant sur la vie quotidienne très bien identifiées.

Mais cette perspective ne tombe pas de nulle part. Tout d’abord, il faut souligner la composition sociale, marquée par une alliance de personnes issues des classes populaires et des classes moyennes. Il y a là un ancrage démocratique dans une ville où les ouvriers représentent 33 % de la population active.

C’est une liste opposée aux listes de droite portées par des notables qui ne font que présenter des dirigeants « techniques » au suffrage universel. Avec un ancrage populaire, cela s’en ressent forcément sur le plan des idées.

C’est l’idée d’ « étendre l’extinction nocturne ciblée de l’éclairage public », de « limiter drastiquement l’affichage publicitaire dans la ville », de « désintoxiquer Bonneville de la voiture », ou encore de « négocier un meilleur partage de la Nature en limitant la chasse le dimanche ».

Mais l’ancrage social ne fait pas tout. Il y a également la ténacité militante qui permet d’orienter positivement ces besoins. La liste est en effet issu des anciens groupes d’élus d’opposition de gauche, Roland Pourraz et Jean-Jacques Vinurel.  

En novembre 2019, les deux élus lançaient un appel pour qu’une liste de Gauche voit le jour pour mars 2020. Après plus de 10 ans de présence au conseil municipal, les « anciens » souhaitaient, fort logiquement, passer le flambeau.

Jean-Jacques Vinurel comprenait la tâche politique, à la résonance nationale, que constituait le défis de faire continuer la Gauche à Bonneville :

« Je regrette qu’il n’y ait pas une formation de gauche qui émerge à Bonneville, il ne faudrait pas qu’on se retrouve dans la même situation qu’au deuxième tour des dernières élections présidentielles »

Voilà une perspective qui n’est pas totalement broyée par la logique libérale et apolitique actuelle. Cette affirmation sans ombrage d’une Gauche populaire dresse un cap clair qu’il faut scruter avec attention.

>> Une réunion publique aura lieu le 9 mars à 20h, à l’Agora de Bonneville.

Une réponse à « Municipales : « Repensons Bonneville », une liste de Gauche ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.