Marnaz/Vougy : des riverains agacés par les nuisances de « Savoie hélicoptère »


Vie quotidienne / vendredi, juillet 24th, 2020

Le confinement a été une grande expérience de calme et de répit. De fait, l’aspiration à un cadre de vie paisible, sans faste, en est sortie renforcée.

Or, dans une région tirée par l’économie touristique, il existe de nombreuses activités inutiles, nuisibles et tournées vers une petite minorité huppée au train de vie hors sol.

C’est le cas de l’entreprise « Savoie hélicoptère » fondée en 2015 par Christophe Bontaz, fils du défunt Yves Bontaz, magnat industriel local. Il a d’ailleurs repris la présidence du groupe industriel également propriétaire, entre autres, de la Ferme du lac à Thyez et l’hôtel la Griyotire à Praz-sur-Arly.

Basé à Marnaz, disposant aussi d’une piste d’atterrissage à Courchevel, « Savoie hélicoptère » propose des « vols panoramiques » du Mont-Blanc et des massifs alpins voisins, des « vols VIP », et l’assistance pour des travaux aériens.

Avec les vols privés/VIP, des nantis déboursent une somme faramineuse pour être déposés dans une station de ski, un restaurant d’altitude, une soirée festive, ou pour faire du ski hors piste. Le tarmac de Savoie Hélicoptère est également souvent utilisé pour des soirées privées ou des clips promotionnels ridicules

Ces services de dépose par hélicoptère sont d’ailleurs l’apanage d’un petit secteur économique, avec d’autres entreprises concurrentes comme « Alpes Hélico », « Chamonix Hélico », « Azurhelico », etc.

Toute personne ayant une vie normale, étant sensible à la protection de la biosphère et disposant d’une conscience démocratique ne peut qu’être scandalisé, pour ne pas dire révolté, à la vue de tels comportements.

C’est le cas d’une famille riveraine de l’entreprise « Savoie Hélicoptère », faisant écho à d’autres habitants de Marnaz qui avait déjà critiqué en 2018 les va-et-vient interminables d’hélicoptères en plein pic de pollution de l’air…

Voici le courrier de la famille plaignante, vivant à proximité de « Savoie Hélicoptère » que nous avons reçu ainsi que les mairies de Vougy et de Marnaz :

Madame le Maire,

ma famille et moi habitons depuis une quinzaine d’années à Vougy, commune voisine de la votre. Nous sommes nés ici et avons choisi d’y rester afin d’être au cœur de la nature, au calme plutôt qu’en ville. Jusque là, nous avions autour de nous des champs et le bruit des cloches des vaches avec en fond sonore, l’autoroute au loin.


Depuis la levée du confinement, notre maison est survolée de manière répétée par des hélicoptères de la société « Savoie hélicoptères » basée à Marnaz. Ces vols ont lieu tout le long de la journée et particulièrement le week-end. J’ai noté hier, dimanche 19 juillet, une quinzaine de passages, le dernier ayant eu lieu à 21h30 et ce matin le premier à 8h30.


Nous tenions avec ce courrier, à dénoncer cette nouvelle pollution sonore non négligeable sur la vallée, le bruit résonnant sur nos montagnes et la pollution atmosphérique liée aux émissions émanant
du carburant utilisé par les hélicoptères.


Cette nouvelle activité de vol de « tourisme » va à l’encontre de l’ambitieux Plan de Protection de l’Atmosphère mis en place depuis 2012 dans notre vallée. Ce plan prévoyant d’un côté des aides pour le changement des véhicules les plus polluants et favorisant les éco-mobilités, ne peut laisser se développer des vols « non indispensables », un hélicoptère consommant 100 litres en moyenne de carburant à l’heure.


Ceci soulève donc des questions de santé publique importantes et des questions concernant aussi la protection de la faune sauvage et je compte sur vous pour planifier une réflexion, des débats avec les citoyens afin de faire que le monde de demain, soit plus vertueux que celui d’avant.


Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez croire Madame le Maire, en mon profond respect.

5 réponses à « Marnaz/Vougy : des riverains agacés par les nuisances de « Savoie hélicoptère » »

  1. Cette pratique est effectivement intolérable !
    J’imagine qu’elle est malgré tout soumise à autorisation. Autorisation communale ? Départementale? Pour le profit de quelques uns et au détriment de tous les autres !
    Nous avons, à Chamonix, la compagnie Mont Blanc Hélicoptères qui fait tout autant de dégâts …
    Comment empêcher cette nuisance?
    Quelles sont les recours légaux?

  2. On ne peut pas mettre en avant de grands principes de développement durable, d’écologie, de protection de nos montagnes,…. et autoriser de telles pratiques pour des privilégiés qui n’ont qu’à ouvrir le porte monnaie!! (C’est différent lorsque c’est pour du travail mais pas pour du loisir).
    C’est sympa les WE où il faut assister à des rotations en continu, même à Thyez!!
    On ne peut pas avoir un discours , afficher des valeurs et faire le contraire lorsque cela touche également les rentrées d’argent pour une commune.
    Au programme : grand tour, petit tour du Bargy? Ici on ne se soucie pas de déranger la faune, gypaètes, bouquetins, chamois,… par contre le randonneur a des pancartes d’avertissement.
    N’y a-t-il pas aussi des déposes sur le plateau de Solaison? J’ai cru en entendre parler……
    Nous n’y arriverons jamais à prendre en compte la défense de l’environnement en autorisant tout et n’importe quoi. Une municipalité doit avoir un rôle éducatif et être capable de se positionner même si l’enjeu économique fait briller les yeux de certains!!!

  3. J’habite Marnaz et je suis aussi agacée par le bruit des hélicoptères surtout le week-end. Cela devrait être interdit le samedi ou le dimanche (quand on a travaillé toute la semaine on a droit au calme). D’ailleurs on ne peut pas tondre sa pelouse le dimanche alors que la tondeuse fait moins de bruit que l’hélicoptère. Et la pollution elle a bon dos : c’est juste pour récupérer des amendes et se faire remarquer pour les élections. Je m’aperçois que l’argent mène le monde. Quand on en possède trop on fait ce que l’on veut, plus rien à faire de la faune, la flore, le respet des êtres humains. Bref on pourrait écrire des pages

  4. Aujourd’hui, visiblement, on donne (vend) un cours de pilotage. Nous sommes mardi 13h30 et cet engin survole méthodiquement notre vallée. Avec un bruit assourdissant. Ça, je l’entend mais la pollution qu’il génère je ne peux pas la mesurer ( + ou – que ma cheminée ?). Qui sont les ab…….is qui ont autorisé cette agression contre la tranquillité des habitants (électeurs) ?
    Et sans parler du train Léman Express qui fait un bruit infernal. Personne au milieu de tous ces fonctionnaires (département, communautés, regions) ne se préoccupe du bruit qui est une source majeure de pollution. Moi, aux prochaines élections je m’en souviendrai.

  5. Et ça continue …… Survol des habitations, bruit intolérable des « tondeuses à l’envers » à n’importe quelle heure pourvu que ça produise du fric et de la pub. Comme si les nuisances induites par la circulation, avec son cortège de problèmes respiratoires ne suffisait pas. Sans demander la suppression de ce qui semble être un « fleuron » local (??) A tout le moins pourrait-on espérer une limitation quant aux heures et aux zones de vols …. Auparavant la marotte comique des Bontaz, c’était l’élection présidentielle, aujourd’hui c’est l’hélico, c’est plus fun mais ça fait plus de bruit … L’excès de fric, associé à l’absence de scrupules, produit bien des aberrations dons les citoyens lambdas sont les victimes… Il est des jours où je me surprends à espérer un bombardement salvateur sur cette P……. de DZ. AA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.