Marnaz : une zone humide saccagée par une zone industrielle


Ecologie / mardi, janvier 5th, 2021

En 2019, une toute nouvelle zone industrielle baptisée « Ecotec » était inaugurée à Marnaz. Des parties de la zone est d’ailleurs toujours en cours de construction, et une toute nouvelle liaison routière (pour un complexe hotellier) vient d’achever le peu de la zone humide encore existante.

Le plus dramatique dans cette histoire c’est que cette zone humide était liée à un corridor écologique, dépendant de la zone Natura 2000 juste de l’autre côté de l’autoroute.

Avant que les travaux de la nouvelle liaison routière ne soient entamés dans le courant de l’année 2020, une résidente des environs alertée sur la présence d’un tel écosystème, avait réalisé un dossier à destination d’Asters, l’organisme chargé d’identifier les zones humides. Ce dossier constate très justement que la zone humide était en cours de re-formation…

Malheureusement, l’intérêt industriel a eu raison de cette sincère démarche écologique, la zone humide étant définitivement altérée. Et ce n’est surement pas la pseudo compensation (?) au nord-ouest de la zone qui va aider en quoi que ce soit la Biosphère à se mouvoir correctement…

Nous ne rappellerons jamais assez toute la valeur de connaître les zones humides et de les défendre autour de soi.

Voici une description de la zone humide :

  • Configuration écosystème : 

Le ruiseau du chêne à l’ouest et un autre ruisseau à l’est descendent du Rocher de Borni pour rejoindre l’Arve. Ces deux ruisseaux sont malheureusement canalisés mais alimentent des zones humides à ses abords. Une « poldérisation » (conquête de terres artificielles sur la zone humide) a eu lieu. 

Malgré la coupure opérée par l’autoroute, au nord il y a la réserve Natura 2000, dont la zone humide fait partie du corridor écologique. Le corridor écologique est un route naturelle empruntée par les animaux et les graines des végétaux pour trouver un abri, se reproduire, ou se reposer. 

  • Lieu-dit : 

Rocher de Borni – Sous Borni. En pâtois romand, « borni » peut signifier une « source, fontaine creusée dans un tronc d’arbre ». Cela illustre donc les petites ruisseaux qui passent à travers le rocher de Borni et se jettent dans l’Arve. La zone « sous borni » a certainement eu cette appellation de par son caractère humide qu’elle tire des ruisseaux à proximité. 

Pas de sondage pédologique (sol) effectué. Niveau de connaissance scientifique établi uniquement à partir d’une photo aérienne de 2000, autant donc dire assez médiocre.  

  • Remarque : 

La construction de la zone industrielle « Ecotec » en 2018 a déjà altérée et détruit des parties de la zone humide, notamment du côté de l’actuelle usine PMS BECUS.

Voici le dossier réalisé par une résidente début 2020 :

Dossier-ZH-Marnaz-Ecotec-A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.