Un cluster au variant Delta découvert en Haute-Savoie


société / mardi, juin 29th, 2021

Un cluster au variant Delta a été découvert à Ballaison, une petite commune proche de Genève dans la vallée verte. Ce foyer épidémique rappelle que la crise sanitaire est toujours là, bien que les gens ait pratiquement capitulé devant les impératifs collectifs et sanitaire…

Depuis le début de la crise sanitaire, on ne peut pas dire que la Haute-Savoie ait brillé par sa responsabilité collective.

Du cluster aux Contamines-Montjoie en février 2020 au cluster au variant dit britannique à Vallorcine fin janvier, en passant par la non fermeture du tunnel du Mont-Blanc et les manifestations autorisées d’illuminés anti-masques, l’insouciance a été plus que forte dans le département.

La découverte d’un foyer de contamination au variant delta chez quatre personnes d’une même famille vivant à Ballaison vient hélas encore confirmer le manque d’implication collective, l’absence d’effort prolongé de la population pour enrayer le virus.

Issue de la flambée épidémique de ce printemps en Inde, le variant delta est pourtant inquiétant. Il est à la fois plus contagieux, et plus résistants aux primo-vaccinés. Et cela dans un contexte où la situation hospitalière en France s’est heureusement améliorée depuis le printemps, mais reste dans un niveau relativement élevé.

En Haute-Savoie, ce 27 juin 2021, il y avait 50 personnes hospitalisées, 8 personnes en réanimation. Le taux d’incidence sur 7 jours glissants est quant à lui de 11,95, contre 1,93 le 28 juin 2020. Dans le pays, ce sont toujours 8 846 personnes hospitalisées, ainsi que 1 304 en soins critiques.

Et l’épidémie continue sa lancée, rappelant qu’elle est toujours à l’ordre du jour dans plusieurs coins de la planète.

En Israël, bien qu’avec un peu plus de 50 % de la population qui est entièrement vaccinée, le port obligatoire du masque en extérieur a été rétabli, tout comme plusieurs quartiers de Sydney en Australie ont été re-confinés, après la survenue de nouveaux cas.

En Tunisie, plusieurs villes sont également confinées, avec une situation très inquiétante du fait du niveau de pauvreté et de mentalités prisonnières des campagnes dominées par les valeurs « traditionnelles ». En Indonésie, le pays enregistre plus de 21 000 nouveaux cas par jour, avec des hôpitaux qui explosent.

>> voir aussi : À Annecy, l’Etat laisse manifester un millier d’anti-sociaux

Face à l’épidémie, la France s’inquiète maintenant de savoir s’il y aura un « plafond de verre » aux alentours de 50 % de vaccinés… Et en effet, la moyenne des premières doses de vaccinés diminue depuis la fin juin, passée de 350 000 le 6 juin, à environ 240 000 au 21 juin. En Haute-Savoie, environ 46 % des gens ont reçu une première dose.

A cela s’ajoute la démission totale de la population envers les mesures barrières, y compris pour le masque. Le masque n’est presque plus porté, y compris parfois à l’intérieur, et les regroupements à plusieurs en intérieur, parfois dans des espaces fermés sans aération, sont redevenus monnaie courante.

Même le vaccin n’est pas compris comme une mesure collective visant à briser la circulation, et donc à empêcher la mutation du virus. Il ne serait nullement une protection collective, mais seulement un laissé-passer individuel pour aller voyager, faire des fêtes géantes, etc. Bref il ne serait qu’un ticket de retour au monde d’avant, ce monde pétris d’égoïsme, de superficialité et de surenchère marchande.

Peu importe que 110 968 personnes en France et 4 millions dans le monde soient décédées d’une maladie déclenchée par un virus, pur produit de l’écocide en cours. Que le monde continue de vivre sous la menace des mutations du Covid-19, que la nature ait été malmenée au prix d’en être totalement déréglée, tout cela importe peu…

Pour les esprits bornés du capitalisme, la réalité ne compte pas, tout doit être subjectif, individualisé, et surtout consommé dans l’immédiateté (et l’indifférence à la collectivité). Y compris la réalité d’une épidémie : elle doit pouvoir s’intercaler dans un déroulé de photos instagram, un algorithme facebook, une émission de télévision vulgaire.

Et pourtant la réalité objective est là et elle n’est pas belle à voir. Elle appelle à une grande rupture dans les mentalités, une rupture à la hauteur de la situation… Une rupture positive qui ne manquera pas de s’enclencher pour mettre fin à cette situation glauque et immorale.

Une réponse à « Un cluster au variant Delta découvert en Haute-Savoie »

  1. Pas bien encourageant tous ces chiffres un médecin suisse disait ce matin que le meilleur vaccin était de garder les gestes barrière il est bien certain que le vaccin est plus que recommandé mais que peut on contre l’incivisme des personnes lambda et de ceux qui attendent que les autres se vaccinent pour bénéficier de l’immunité collective sans prendre de risques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.